Extrait de “Je viens pour causer des livres” de Réjean Olivier; 1990.


Chapitre 27

“L’AMITIÉ SE NOURRIT. . .”

ou

UN DISCIPLE DE BERNARD AMTMANN

ALFRED VAN PETEGHEM

ET SES ÉDITIONS OSIRIS

 

 

L’amitié se nourrit de communications.

Montaigne, Essais.


A niche
in the
world
of rare
books

By PAUL M. ARBOUR

With the recent upsurge of cultural nationalism in Canada, the reading and collecting of rare printed materials has become increasingly popular.
…..Over a million dollar market for Canadiana exists in Montreal, where antiquarian books are bought by rare book dealers, auction houses, private booksellers and publishers for resale to educational institutions and a growing number of private collectors.
…..Canadian interest in rare books is significant, with book fairs held in Montreal and Toronto. Starting tomorrow there will be a three-day fair in Toronto at King Edward Sheraton Hotel.
…..Rare documents and literary works previously inaccessible to a wider public are now being made available through reprints and first editions brought out by historically-oriented publishers.

Gains support

After 18 months of operations in this lucrative segment of the rare book market, Alfred Van Peteghem, president of a company named after the Egyptian god Osiris, has gained the support of some of Montreal’s most reputable collectors, such as Lawrence Lande, Gregory Javitch, John Hale and Joseph Rapoport.
…..Lande, who has donated thousands of books to McGill’s Redpath Library, is working on his third Canadiana bibliography. Another collector, Javitch, concentrates his efforts on materials about Indians from the Americas. Hale specializes on Canada’s early exploration days and early material on the fur trade. Rapoport concentrates more on Quebec, specifically items of Jewish interest.

Gazette-Article-Alfred-Van-Peteghem

Staff Photo by Paul Lagacé

Alfred Van Peteghem…
engrossed in another rare book.

Début d’un article de la Gazette de Montréal.

230


Un disciple de Bernard Amtmann, Alfred Van Peteghem et ses Éditions Osiris

Quand j’assistais aux Encans du livre de Montréal, j’avais bien remarqué l’encanteur qui faisait son travail d’excellente façon. J’étais loin de me douter que plus tard, il ouvrirait son propre commerce. Alfred Van Peteghem est un jeune homme dans la trentaine, sérieux et intelligent. Bernard Amtmann lui transmet le feu sacré. Alors après quelques années, avec un bon bagage dans le domaine, il pourra partir à son propre compte.

Son premier catalogue de vente de livres n’est pas daté, mais il commença à vendre des canadiana vers 1971. Il avait offert treize grands in—folio sur l’art égyptien en pré—publication. Il n’a probablement pas eu assez de commandes, car cette édition ne fut jamais imprimée. Sur son catalogue, deux silhouettes de femmes égyptiennes et le mot Osiris. Son deuxième catalogue est daté de 1972; sur l’endos de la couverture, il offre le magnifique catalogue de Lawrence Montague Lande. Je possède seize catalogues de ventes d’Alfred Van Peteghem. Le dernier est daté de janvier 1977. J’ai donc commercé avec lui durant cinq ans. Tous ses titres sont très bien décrits et présentés de façon agréable. Les références sont nombreuses et les recherches fouillées.

Je sais qu’il publia plus de vingt—cinq ouvrages; présentation impeccable, typographie et illustrations de première valeur, tout concourt pour faire de chacun de ses titres une pièce précieuse. La plupart de ses éditions sont imprimées à cent ou deux cents exemplaires seulement, tous numérotés. Ce qui leur donne une valeur de rareté plus grande. En plus d’avoir édité ses propres livres, Alfred Van Peteghem a travaillé pour Lawrence Montague Lande et J. Ehrlich, un autre grand bibliophile, bibliographe et vendeur de titres excessivement rares. Il travailla aussi avec Charles Philipps du Bibliophile du canadiana et publia avec lui d’excellentes éditions.

J’ai toujours été très bien reçu chez Alfred. C’est le type accueillant et sociable. Un excellent article a paru sur lui, par Paul M. Arbour, dans la Gazette de Montréal intitulé : “A nich in the world of rare books”. J’ai beaucoup appris au contact de cet érudit et je m’en suis fait un

excellent ami. Ses prix étaient élevés; mais il offrait de très belles éditions. Alfred Van Peteghem continue en éditant des manuscrits et en offrant des livres et des documents archivistiques de grande valeur.

Flute

J’aime à lire un livre nouveau après le jugement du public; c’est-à-dire que j’aime mieux juger en moi-même le public que le livre.
    Montesquieu, Cahiers, I.

233


The
Rossville Mission Press

Presse

by Bruce Peel

Montreal
OSIRIS
1974

UNE EDITION POUR BIBLIOPHILE
Page—couverture: Peel, Bruce, Rossville Mission Press; the invention of the Cree syllabic characters, and the first printing in Rupert’s Land. Montreal, Osiris, 1974. 47, (1) p., fac—sim.
— Edition limitée à 220 exemplaires numérotés.

234

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *